Can Demirel

Can Demirel connaît la musique folklorique turque depuis son enfance. Le musicien, qui est né à Stuttgart, s’est familiarisé au fil des ans avec les différentes techniques de jeu du Baglama, comme la technique Selpe (tapping) qui consiste à jouer sans plectre.

Avec Talip Özkan, il a approfondi sa connaissance de la musique folklorique traditionnelle turque. Il avait lui-même enseigné pendant un certain temps à Stuttgart, à l’école de musique de son professeur Kadir Kaya.

Can Demirel ne s’occupe pas seulement du baglama, mais aussi du davul, la grosse caisse turque à deux têtes, et du bendir, le tambour à main à une tête. Il possède son propre home studio où il enregistre de la musique professionnelle. Il travaille en étroite collaboration avec Adrian Werum.