Chiao-Hua Chang

Née à Taïwan, Mme Chang vit à Vienne en tant que musicienne indépendante et professeur de Erhu depuis 2013. Elle ne se contente pas de jouer de la musique traditionnelle, mais tente également de jeter un pont culturel en combinant musicalement les cultures orientale et occidentale.

À ce jour, elle s’est produite avec de nombreux musiciens et ensembles nationaux et internationaux dans de nombreux pays. En voici une petite sélection : Par exemple, elle a participé au théâtre d’été de Haag dans la pièce « Don Quixote », a joué avec Hans Tschiritsch ainsi qu’avec l’accordéoniste Otto Lechner dans le club de jazz- Porgy and Bess. Actuellement, elle participe au projet « Trois Continents » avec Przemysław Strączek, à la lecture « The West-Eastern Artmann », à l’Orchestre des Cultures sous la direction d’Adrian Werum et à « Colores » d’Eldis La Rosa. Elle a également fait résonner son instrument dans divers festivals internationaux d’improvisation libre.

2000-2012 Plusieurs années d’expérience pédagogique à travers l’enseignement du Erhu.

2001 Licence en Erhu instrumental de l’Université Shih-Chien.

2008 : diplômé de l’université nationale des arts de Tainan avec une thèse de maîtrise sur le peuple indigène de Tsou.

L’Erhu est un instrument à cordes chinois à deux cordes dont la caisse de résonance est recouverte d’une peau de serpent. C’est l’origine du son caractéristique de cet instrument. Selon les archives historiques, l’erhu a été mentionné pour la première fois il y a environ 1000 ans, sous la dynastie Tang.