Joaquín Reyes

Joaquín Reyes Bórquez

Né à Puerto Varas, au Chili, en 1991. Il a commencé à jouer du violon dans son enfance et est passé plus tard à l’alto. Au Chili, il a étudié l’alto à l’Universidad Austral de Chile et plus tard à l’Universidad Catolica de Chile avec le Prof. Penelope Knuth, à cette dernière il a reçu la bourse IMUC.

Pendant son séjour à Santiago du Chili, il a également enseigné à des enfants dans le cadre de divers projets sociaux avec beaucoup de dévouement et a également eu l’occasion de jouer en tant qu’invité avec l’orchestre de chambre chilien.

En 2013, il a commencé ses études d’alto à la Musikhochschule de Stuttgart avec le professeur Andra Darzins, qu’il a terminées en 2018.

Depuis qu’il s’est installé en Allemagne, il a eu l’occasion de se substituer régulièrement à divers orchestres allemands, tels que l’Orchestre philharmonique du Württemberg de Reutlingen et l’Orchestre philharmonique de la ville d’Ulm. En outre, il s’intéresse particulièrement à la musique nouvelle et fait partie de divers ensembles. Cela lui a donné l’occasion de se produire dans des festivals de musique nouvelle et de théâtre musical nouveau en Allemagne et en Amérique du Sud et l’a conduit dans des villes telles que Valdivia, Santiago, La Serena, Berlin, Weimar et Darmstadt, entre autres.

En 2020, il a pris conscience de l’existence du Nyckelharpa, un instrument largement oublié en Europe et qui n’est aujourd’hui régulièrement utilisé que dans la musique folklorique suédoise. Il a appris à jouer de cet instrument en autodidacte et a exploré les différentes possibilités qu’il offre. Fort de son implication dans le répertoire baroque, il cherche aujourd’hui à faire découvrir l’instrument à un public plus large.