Nina Cromm

Née le 08.08.1996, Nina Cromm a commencé à prendre des leçons de violoncelle à l’âge de 3 ans. Elle a reçu l’enseignement du professeur Emil Rovner, du professeur Martin Ostertag et de Rebecca Firth au Conservatoire de Zurich. Depuis 2016, elle est étudiante à la Musikhochschule Karlsruhe dans la classe du professeur László Fenyö.

En 2009 déjà, Nina Cromm a fait ses débuts à la Tonhalle de Zurich, a reçu les premiers prix du Concours de musique de Zurich et s’est produite plusieurs fois en tant que soliste avec l’orchestre du Conservatoire de Zurich et a arrangé un concert du Festival culturel international « Resonanzen » à Saint-Moritz. Des concerts en tant que soliste avec l’Orchestre symphonique à vent des jeunes du Bade-Wurtemberg dirigé par Felix Hauswirth l’ont conduite sur les scènes du Kwai-Tsing Theater Hong-Kong et du Cultural Center Macau en 2012. En 2015, elle a été sélectionnée pour se produire en tant que soliste avec l’Orchestre philharmonique du Wurtemberg de Reutlingen dirigé par Wolfgang-Emanuel Schmidt dans le cadre de l’Académie de violoncelle de Rutesheim. La même année, elle a été invitée à se produire au Festival international de musique de Buxtehude, au cours duquel elle a reçu le prix promotionnel « Young Artist Award », ainsi qu’au Festival international de musique de Trecastagni (IT) et au festival international « Muzica Uneste Europa » 2017 à Bucarest.

Nina Cromm a reçu de nombreux prix au concours « Jugend musiziert », dont deux premiers prix nationaux avec la meilleure note, après quoi elle a reçu un prix spécial de la Fondation allemande pour la vie musicale.

En 2017, elle a obtenu le 2e prix du concours international « Agostin Aponte » (ES).

Elle a reçu d’autres impulsions musicales lors de festivals internationaux et de master classes – entre autres à l’Académie de Kronberg et à l’Académie de violoncelle de Rutesheim – où elle a reçu l’enseignement de violoncellistes renommés tels que Jens-Peter Maintz, Julian Steckel, Wolfgang Boettcher, Peter Bruns, Wen-Sinn Yang, Danjulo Ishizaka et Troels Svane.

Depuis 2016, elle est boursière de la fondation « Yeduhi Menuhin – Live Music Now » et en 2017, elle a reçu une bourse de la Société Heinrich Hertz.